Dans cet épisode, nous vous donnons une lecture des chiffres 2022 sur la plateforme Parcoursup.

L’épisode audio est complémentaire au comité ci dessous émanant du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Conformément au calendrier, la procédure d’admission Parcoursup a pris fin le 16 septembre 2022. Cette année, la plateforme a accompagné 936 000 candidats qui ont pu postuler via la plateforme auprès de 21 000 formations proposant des diplômes reconnus par l’État, dont plus de 7 500 en apprentissage. 

Conformément aux objectifs, la phase d’admission a permis de faire cette année plus de propositions, à plus de candidats et de les formuler plus rapidement auprès des lycéens et étudiants afin de réduire leur attente. Cette accélération a été appréciée par les lycéens : 68% d’entre eux se déclarent satisfaits du délai dans lequel ils ont reçu leurs propositions d’admission (+ 4 points par rapport à 2021). 

Au total, 93 % des bacheliers ayant formulé des vœux ont reçu au moins une proposition d’admission, ce qui constitue un taux similaire à celui de 2021. Pour les étudiants en recherche d’une réorientation, les résultats montrent un taux de proposition supérieur à 2021, en dépit du plus grand nombre d’inscrits cette année sur Parcoursup (83,9 % soit 1,2 point supplémentaire par rapport à 2021). 

Comme chaque année, les enseignants et équipes pédagogiques, les services de Parcoursup au niveau national et dans les académies se sont mobilisés pour informer et accompagner les lycéens et étudiants. Le suivi a continué au terme de la phase principale pour les candidats sans proposition qui ont sollicité l’accompagnement des commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES). 

L’évolution de la démographie lycéenne et les résultats de la phase d’admission ont permis de réduire sensiblement le nombre de candidats à accompagner et les CAES ont pu mettre à profit l’expérience acquise pour prendre en charge plus rapidement les bacheliers cette année. À l’issue de la phase complémentaire, 160 lycéens, très majoritairement des lycéens professionnels, continuent d’être accompagnés par les CAES. Ils étaient 239 au terme de la procédure 2021. Les CAES restent mobilisées jusqu‘à la fin du mois d’octobre avec les universités et les acteurs territoriaux, partenaires des rectorats, pour leur proposer une solution adaptée. 

Cette période de choix et de changements reste toutefois une source de stress pour les lycéens interrogés, qui expriment des attentes pour renforcer l’objectivité et la transparence sur les critères utilisés par les formations pour l’examen des dossiers de candidature. 

Comme l’a rappelé la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Madame Sylvie RETAILLEAU, affirmer clairement que Parcoursup fonctionne ne signifie pas que la plateforme ne pourrait pas fonctionner encore mieux. 

C’est le sens du travail conduit par les équipes des ministères chargés de l’enseignement supérieur et de l’éducation nationale pour : 

– Améliorer l’accompagnement à l’orientation ; – Rendre l’examen des candidatures par les formations plus transparent en renforçant davantage la compréhension des critères de choix des dossiers par les commissions des formations ; – Augmenter l’efficacité de la phase principale pour réduire encore l’attente des candidats et le stress induit, naturel dans une période de choix d’avenir.  

Des améliorations complémentaires sont actuellement étudiées et feront l’objet d’annonces ultérieures. 

La convergence des calendriers des épreuves du baccalauréat et de la procédure Parcoursup permettra aux élèves de pouvoir faire valoir pour leur accès à l’enseignement supérieur les notes obtenues, en particulier dans les disciplines qu’ils auront choisies d’approfondir en classe de première et terminale, et qui sont au cœur de leur projet de poursuite d’études. 

Retrouvez d’autres épisodes sur Parcoursup

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Voici le calendrier des dates de la procédure PARCOURSUP 2022-2023 communiquées par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche le 29 septembre 2022.

20 décembre 2022 : ouverture du site d’information Parcoursup.fr avec le moteur de recherche des formations

18 janvier 2023 : ouverture de la plateforme Parcoursup pour s’inscrire et formuler ses vœux

8 mars 2023 : date limite pour formuler ses vœux

6 avril 2023 : date limite pour compléter son dossier et confirmer ses vœux

1er juin 2023 : lancement de la phase principale d’admission (réponses des formations)

Mi-juin 2023 : lancement de la phase complémentaire

13 juillet 2023 : fin de la phase principale d’admission

Retrouvez d’autres épisodes sur Parcoursup

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Pour la seconde année consécutive, le podcast AZIMUT a pu échanger avec Jérôme Teillard, Chef de Projet Parcoursup au Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Les questions sont complémentaires à l’interview de Novembre 2021.

L’échange a porté sur le bilan 2022 et les perspectives 2023 de Parcoursup. Vous nous entendrez évoquer, entre autres, les sujets suivants : Parcoursup dans le débat politique des élections présidentielles, le rythme et les délais de la procédure Parcoursup, les multi-contraintes de la plateforme, la re-orientation des jeunes étudiants, la hiérarchisation des voeux , le calendrier 2023…

Retrouvez d’autres épisodes sur Parcoursup

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Un article écrit par Perrine Corvaisier pour le magazine Innovation en éducation #10.

Parcoursup – le mercato de la jeunesse française ?

Alors que certains bacheliers sont déjà les pieds dans l’eau en juillet, d’autres ont encore les yeux rivés à leur écran. Chaque matin, ils se connectent à Parcoursup pour voir si leur rang en liste d’attente a progressé. Auront-ils enfin une proposition dans une formation de la liste qu’ils ont établie cet hiver ? Auront-ils mieux que la proposition de la formation qu’ils gardent au chaud, dans l’espoir de voir leur vœu idéal se réaliser? Chaque jour voit son lot de soupirs de soulagements et s’ensuit alors la course à l’inscription administrative. Mais il en restera qui seront dans l’expectative jusqu’en septembre.

Les questions posées dans cet article :

Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est Parcoursup ?

Pourquoi parle-t-on de l’algorithme Parcoursup ?

En 2022, les épreuves du baccalauréat ont à nouveau été décalées pour des raisons sanitaires. Est-ce que cela a eu un impact sur les résultats ?

Quelles sont les autres griefs formulés au sujet de Parcoursup ?

Finalement, Parcoursup, c’est le mercato de notre jeunesse ?

Que conseillez-vous aux parents et aux lycéens qui vont utiliser Parcoursup en 2023 ?

Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est Parcoursup ?

Parcoursup est la plateforme française pour accéder à près de 20 000 formations supérieures en France. C’est une base de données qui accueille les dossiers et les vœux des lycéens et étudiants en réorientation d’un côté, et les propositions de formations en études supérieures de l’autre côté. C’est également une mine d’informations car chaque formation dispose d’une fiche très complète avec le descriptif de son cursus et les attendus pour y être admis. C’est l’outil qui a remplacé les dossiers papiers, Ravel sur Minitel puis APB.

Pourquoi parle-t-on de l’algorithme Parcoursup ?

Si on en entend autant parler, c’est que l’attribution des places reste opaque pour beaucoup de familles et, qu’en effet, les algorithmes jouent un rôle essentiel dans ce processus. En réalité, les algorithmes de Parcoursup sont complétés par les algorithmes liés aux critères et priorités émis par les formations. Les algorithmes Parcoursup, étant sous la responsabilité du Ministère de l’Enseignement Supérieur, ont pour enjeu la traduction et le respect des textes de lois (part de boursiers en licence par exemple) ainsi que l’objectif de favoriser l’égalité des chances. Les formations sont tout à fait libres d’exprimer leurs priorités pour classer les candidats. Certaines vont donner un poids important aux notes, d’autres à la position dans la classe, d’autres au dossier et aux éléments de motivation, etc. Ces critères pondérés sont traduits en algorithmes. Les « moulinettes » tournent et s’en suivent refus, acceptations et listes d’attentes…

En 2022, les épreuves du baccalauréat ont à nouveau été décalées pour des raisons sanitaires. Est-ce que cela a eu un impact sur les résultats ?

Pour certaines formations et certains candidats cela n’a pas eu d’impact, ou peu. Et pour d’autres, la conséquence est parfois dramatique. Je vous explique : les épreuves du baccalauréat sont des épreuves nationales avec des barèmes de notation à peu près homogènes. C’est un moyen objectif et transparent de comparer un candidat d’un autre. Les formations qui avaient tablé sur ce critère pour départager les candidats ont, soit surpondéré les notes du baccalauréat anticipé (le français en fin de Première), soit se sont basés sur des notes attribuées en contrôle continu par les lycées. Or les disparités de niveaux sont nombreuses et les comparaisons entre établissements impossibles. Si on prend une situation en l’exagérant, un élève en tête de classe dans un établissement de niveau médiocre qui attribue des notes encourageantes a très bien pu passer en priorité face à un dossier de lycéen dont les notes sont moins élevées et avec positionnement en milieu de classe mais dont l’établissement d’excellence pratique une notation moins souple. Ces situations ont malheureusement été constatées et déplorées encore cette année.

Quelles sont les autres griefs formulés au sujet de Parcoursup ?

Je pense que l’absence de rang dans les vœux exprimés est un sujet majeur. Cela a plusieurs répercussions sur les élèves et les formations. En effet, les candidats à Parcoursup sont invités à formuler 10 vœux sans possibilité d’exprimer leurs priorités. Il leur est demandé d’exposer pour chacun de ces vœux leur motivation, comme si c’était leur premier choix. Prenons un exemple : un candidat rêve de faire médecine. Il va candidater dans plusieurs formations dont le parcours va pouvoir le mener en médecine. Mais les places étant limitées, ce candidat va sélectionner des formations paramédicales et par sécurité des formations en gestion. Ces dernières sont un peu des roues de secours. Ce candidat va devoir rédiger une sorte de lettre de motivation pour chaque vœu. Si l’exercice est plaisant pour une formation qui le mène à son rêve, il l’est beaucoup moins pour un choix de raison, même parfois, de dépit. Et pourtant, c’est parfois cette formation non désirée qui sera la seule à proposer une place au bachelier. Alors certes, dans les statistiques officielles, ce candidat se sera vu proposé une formation correspondant à ses vœux. Ce sont ces candidats, orientés par dépit qui, au mieux, se reconnecteront l’année prochaine pour changer de voie, et au pire, abandonneront les études…

Finalement, Parcoursup, c’est le mercato de notre jeunesse ?

Je ne suis pas experte de foot, mais en effet cela y ressemble dans la recherche d’adéquation entre étudiants et formations.

Tout comme certains clubs veulent se doter de nouveaux attaquants, certaines formations cherchent des étudiants dont le dossier a une couleur particulière, fruit d’un parcours académique, extrascolaire, agrémenté de savoir être et de motivation. Les candidats complètent dans Parcoursup un dossier très complet dans lequel ils exposent leurs activités, loisirs, sports, engagements et expriment leur motivation. Cette démarche me semble très intéressante pour préparer les adolescents au monde du travail. C’est une opportunité de faire le point sur ses talents, ses forces, ses particularités et de les mettre en mots. Cette invitation à mieux se connaître et à se valoriser leur permet d’exprimer des souhaits d’orientation adaptés à leur potentiel et à leurs ambitions.

Que conseillez-vous aux parents et aux lycéens qui vont utiliser Parcoursup en 2023 ?

Mes conseils se résument en 3 mots : anticipation – stratégie – ouverture

L’anticipation est clef car la plateforme Parcoursup est consultable toute l’année et par tout le monde. Seule la possibilité de se créer un dossier est réservée aux élèves de Terminale et aux étudiants. Les fiches des formations sont une source d’information pour comprendre le contenu de l’enseignement, les chiffres d’admission des années précédentes, les critères recherchés par le jury, etc. Je conseille de se familiariser avec la plateforme dès la classe de première. Il est regrettable de découvrir la plateforme au dernier moment.

L’autre aspect de l’anticipation, c’est le calendrier de Parcoursup. Il est dévoilé en début d’année scolaire et reste similaire aux années précédentes. Je conseille de prendre le temps, en amont, en famille, de comprendre chacune des étapes et les livrables attendus. En planifiant, vous éviterez la panique de dernière minute et la saturation de la plateforme aux dates butoirs.

Le second mot que j’ai utilisé est stratégie. Vous ne maitrisez pas toutes les cartes, mais vous pouvez placer vos pions après analyse et en conservant votre objectif en tête. Ainsi, selon l’orientation choisie, vous pouvez réaliser un stage, favoriser des rencontres, prendre des engagements, travailler certaines matières…afin de rendre votre candidature remarquable. J’ajouterais avec réalisme. La stratégie mise en place doit correspondre aux rêves et au potentiel du candidat.

En ce qui concerne mon troisième conseil : il s’agit de ne pas rester seul(e) avec le sujet de l’orientation. J’encourage souvent les familles à aller à la rencontre des élèves, anciens élèves, professionnels…

Les sources d’informations sont nombreuses et variées : salons, journées portes ouvertes, conseillers et coachs en orientation, magazines, réseaux sociaux. Et bien sûr, Azimut, le podcast de l’orientation, peut également vous accompagner dans vos réflexions si vous appréciez les contenus audios.

Retrouvez d’autres épisodes sur Parcoursup

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Un parcours excellent, une forte motivation, une orientation choisie, claire et cohérente, le soutien et l’accompagnement des parents. Tout semblait réuni pour que l’experience Parcoursup de son fils soit aisée. Et le jour des réponses sur Parcoursup, c’est la douche froide. Les voeux souhaités sont tous en liste d’attente. L’attente commence.

Anais nous raconte comment elle et son fils ont vécu cette attente.

Un témoignage utile et rare pour tous ceux qui vont se lancer dans l’aventure Parcoursup.

Retrouvez d’autres épisodes sur Parcoursup

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

J’ai pris une photo comme tous les ans. La photo dans la tenue de rentrée, avec les affaires de cours, dans notre salon. Mais cette année, la photo était spéciale.

Évidemment je n’ai pas été consultée sur la couleur du top. J’ai juste eu le droit de payer les nouvelles baskets et de lui céder un de mes sacs sur lequel elle lorgnait depuis des années.

Vous imaginez la scène?

Vous imaginez la scène? Oui!

Tant mieux puisque Charlotte m’a interdit de diffuser la photo. « Tu la mets pas sur Insta et tu ne l’envoie pas sur Whatsapp aux groupes de la famille, ok? » m’a t elle fait promettre!


Et puis, à 10h20, elle a claqué la porte d’entrée, et est partie.


Ce matin est le premier jour de sa nouvelle vie.

Charlotte est étudiante et elle faisait sa rentrée ce matin.


Elle a choisi une école de commerce, ou de management, post bac, à prepa intégrée comme nous disions.

Avec AZIMUT, on était pas les dernières informées toutes les deux, mais en un an Charlotte a hésité entre plusieurs formations et finalement, c’est son ultime choix qu’elle a pu décrocher sur Parcoursup, dès le jour de l’ouverture des résultats. Elle, enfin plutôt nous, n’avons pas connu le stress de l’attente, la déception, les hésitations cet été. L’administratif était bouclé dès le lendemain des résultats du bac, obtenu avec une belle mention d’ailleurs. Si bien que début juillet elle, enfin plutôt nous, étions en vacances.


Je suis sortie lessivée de ce parcours d’orientation pourtant assez simple.

Il faut dire que c’était simultané avec le lancement de ce podcast. Et mine de rien l’année a été dense, forte et intense.


Alors voilà, jour de rentrée étudiante pour Charlotte et jour de rentrée pour moi avec AZIMUT. Car, pas d’inquiétude, après quelques semaines de pause, AZIMUT reprend sa mission et sa diffusion. AZIMUT va continuer à aider les parents à accompagner, avec plus de sérénité, leurs enfants lycées dans les méandres de l’orientation.


Que vous soyez nouvel auditeur ou auditeur fidèle : bienvenue et à très vite.


N’hésitez pas à parler du podcast AZIMUT autour de vous!

A bientôt,

Perrine

PS : pour s’inscrire au programme Merci AZIMUT

PPS : pour proposer une problématique pour le coaching flash, c’est ici

Il y a exactement 1 an, je trouvais le nom de ce projet : AZIMUT. 

365 jours plus tard, l’idée est devenue réalité.

Avant de faire une coupure estivale (bien méritée je vous l’assure), je voulais dresser un petit bilan et vous présenter quelques perspectives réjouissantes pour la rentrée.

Je n’oublie pas les bacheliers qui découvrent leurs résultats, les candidats en attente de propositions de formations, les dossiers administratifs à compléter… Je pense bien à vous!

Je vous souhaite un été reposant et on se retrouve à la rentrée.

A bientôt,

Perrine

PS : pour s’inscrire au programme Merci AZIMUT

PPS : pour proposer une problématique pour le coaching flash, c’est ici

Le BTS comptabilité gestion, ou BTS (Brevet Technicien Supérieur) CG, est un diplôme d’État qui se prépare en deux ans dans des établissements publics ou privés, souvent dans les locaux d’un lycée.

Il se présente après un Bac STMG de préférence avec la spécialité gestion et finance, ou un bac professionnel option comptabilité. Ou un bac général.

 L’accès est sélectif sur dossier et parfois sur entretien. Inscription sur PARCOURSUP.

Certaines formations proposent une alternance mais attention à l’exigence et la quantité de travail attendue. Elle est importante. Il faut donc être très organisé dans son travail pour tenir le rythme.

En BTS CG il faut  être attiré par les chiffres et le traitement informatique. Aimer le contact et avoir des capacités d’analyse et d’organisation.

C’est une formation principalement tournée vers la comptabilité et la finance.

Elle est complétée par de l’anglais, du droit et de l’économie mais aussi du contrôle des opérations de gestion et fiscal

Il faut compter sur 31h de cours, travaux dirigés ou travaux pratiques par semaine.

10 semaines de stages sont obligatoires, à répartir sur les deux années.

Il est possible de travailler directement après un BTS CG, à condition d’avoir un très bon niveau.

Il est donc conseillé de poursuivre vers une licence pro finance, de comptabilité ou gestion ou ressources humaines.

Il est également possible de poursuivre en 3eme année de licence AES ou économie gestion.

Mais aussi de poursuivre vers le diplôme de comptabilité gestion appelé DCG.

Ou enfin d’intégrer une école de commerce via les admissions parallèles.

Cette formation ouvre sur toutes les fonctions de comptable ou d’assistant de gestion d’une entreprise.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Blandine DELAIRE

Le BTS Management commercial opérationnel, ou BTS (Brevet Technicien Supérieur) MCO, est un diplôme d’état qui se prépare en deux ans dans des établissements publics ou privés, souvent dans les locaux d’un lycée.

Il se présente après un Bac STMG, général ou professionnel. L’accès est sélectif sur dossier et parfois sur entretien. Inscription sur PARCOURSUP.

Certaines formations proposent une alternance mais attention à l’exigence et la quantité de travail attendue. Elle est importante. Il faut donc être très organisé dans son travail pour tenir le rythme.

En BTS MCO il faut bien entendu être attiré par le commerce et le marketing, aimer le contact et avoir des capacités d’organisation et d’autonomie. Il est aussi important d’avoir des compétences relationnelles

C’est une formation qui vous permettra d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer et développer une activité commerciale.

Et Également apprendre à encadrer une équipe et développer une relation clientèle.

Il faut compter 28h de cours, travaux dirigés ou travaux pratiques par semaine en 1ere et 2eme année.

14 à 16 semaines de stages sont obligatoires.

Il est possible de travailler directement après un BTS MCO comme chef de vente ou chef de rayon ou encore responsable de e-commerce.

Vous pouvez aussi poursuivre vos études soit en écoles de commerce via les admissions parallèles sur concours, soit en 3eme année de licence AES ou de gestion. Ou encore en licence pro ressources humaines ou gestion distribution.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Blandine DELAIRE

À toi dont les parents n’ afficheront pas sur facebook les résultats scolaires…
À toi qui sait que les études ne sont pas ton fort,
malgré tes efforts…
À toi qui a si peur de n’être pas à la hauteur…
Sache que ta valeur est ailleurs, tout simplement.
Cette absence de réussite ne t’empêchera pas d’être un homme ou une femme qu’on apprécie , qu’on estime et à qui on accordera sa confiance.
Tu ne seras pas architecte, tu seras maçon , mais sans toi l’architecte continuera à dessiner de beaux plans qui ne seront pas construits, car s’il a bien tenu le crayon, toi, tu sais manier la truelle.
Tu ne seras pas infirmière, tu seras une brave mère de famille qui soignera bien ses enfants, ses parents peut-être et le médecin t’en sera reconnaissant.
Tu ne seras pas assis devant un magnifique bureau, tu seras un homme manuel sans lequel le plus grand des bâtisseurs ne sera rien, parce que sans tes mains, rien n’est possible…
Tu ne seras pas enseignante, mais c’est pourtant de toi que dépendra le savoir -vivre, le civisme, la respectabilité des enfants que tu vas mettre au monde, et sans toi, l’enseignante a bien du mal.
Le diplôme ne donne pas une valeur humaine à l’individu, il lui donne la possibilité d’exercer une profession qui demande une formation. Ce qui fait la valeur d’un homme ou d’une femme, tu le possèdes autant que lui.
Tu crois que tu n’as pas ta place dans cette société qui porte aux nues les gens beaux, intelligents, populaires, riches?
la société n’est pas quelqu’un , c’est un système, elle peut te détruire si tu lui accordes trop d’importance , une importance qu’elle n’a pas.
La société te fait consommer, rien d’autre .
Crois-tu que celui ou celle qui t’aime ou t’aimera aura besoin de ces atouts si futiles pour renforcer ses sentiments?
Crois-tu que le regard que cette personne pose sur toi dépend de cela ?
Mets toi à sa place: est-ce que j’aime cette personne parce qu’elle a un diplôme, de l’argent , des signes sociaux importants ?
Non, n’est-ce pas ? Hé bien c’est pareil de son côté…
Crois- tu que tu ne pourras pas être un ouvrier valeureux, un parent formidable, un collègue sympa, un conjoint aimé, quelqu’un sur qui on peut compter ?
Tu pourras mieux que quiconque comprendre la faiblesse d’un autre, et donc mieux capable de l’aider.
Crois-tu donc que l’on doit tout réussir dans sa vie pour accéder au bonheur?
Vois-tu autour de toi des gens qui réussissent absolument tout?
Regarde dans le cimetière… Les titres, diplômes, comptes bancaires sont-ils affichés sur les pierres ?
Non, parce que lorsqu’ on se souvient de quelqu’un, ce n’est pas de cela qu’on se rappelle, mais de la personne qu’elle fut…
L’important dans la vie d’un humain, n’est pas le métier qu’il fait, si prestigieux soit-il, mais la façon dont il le fait et y met ses qualités ; le diplôme n’est pas une qualité.
Être un homme c’est aussi connaître des échecs, et la vraie force est de continuer le chemin malgré cela…
Et de cela, tes parents seront fiers, plus que de ton bulletin scolaire…
On a besoin les uns des autres, on a besoin de ceux qui font des études, et de ceux qui n’en font pas ; on a besoin de tous, on a besoin de toi .
Que tu portes un costume trois -pièces, un tablier blanc, un cache poussière gris ou une salopette, tu as ta valeur comme tout un chacun.
Tu es si jeune, laisse -toi le temps de devenir ce que tu va devenir, tu n’es encore qu’une petite chenille, mais toi aussi tu seras un papillon, chacun avec ses couleurs…
Les parents sont parfois tellement influencés par des choses qui n’ont pas de valeur dans la vie, simplement parce qu’ils ne les ont pas eues ; ils croient que cela va changer le monde pour toi…
Mais c’est TA vie, pas la leur…
Cependant, ce qu’ils veulent avant tout, c’est que tu sois HEUREUX …
On t’apprécie, on compte sur toi.
On t’Aime!
N’oublie Jamais ça… »
Auteure Odette Dauchot

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.