Cet épisode présente le BAC Technologique ST2S – Sciences et Technologies de la Santé et du Social

Il existe au total 8 BAC Technologiques couvrant différents secteurs d’activités, ils associent des enseignements généraux et technologiques et permettent de se spécialiser dans un domaine. Ils préparent davantage à la poursuite d’études qu’à un emploi immédiat.

Le BAC ST2S s’adresse aux élèves venant d’une seconde générale ou technologique intéressés par les relations humaines, les études du paramédical et du social.

Les qualités requises pour ce BAC ST2S sont le sens du contact, le travail en équipe, l’esprit d’initiative et l’autonomie.

En plus des matières générales, ce BAC propose 3 spécialités en 1ère : Physique-chimie pour la santé, Biologie et physiopathologie humaines et Sciences et techniques sanitaires et sociales. Puis 2 spécialités, en Terminale, Sciences et techniques sanitaires et chimie, biologie et physiopathologie humaines.

Le BAC ST2S validé vous permet de poursuivre vers des études courtes soit en BTS Brevet de Technicien Supérieur ou en DEUST diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques, soit en BUT : BACHELORS UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE

. Il est également possible avec ce BAC de se diriger vers une école du paramédical ou une école du social pour préparer certains Diplômes d’Etats comme par exemple le DE d’assistante sociale ou le DE d’infirmier. Dans une moindre mesure, certains élèves se dirigent vers une licence en sciences sanitaires et sociales ou en sciences de la vie.

Si vous souhaitez poursuivre vos études en BTS, il vous sera possible d’accéder, par exemple, à un BTS économie sociale familiale ou un BTS diététique ou un BTS Prothésiste-orthésiste.

Sont également adaptés aux élèves du BAC ST2S, par exemple, le BUT carrières sociales ou le BUT génie biologique parcours diététique et nutrition.

En synthèse, ce BAC ST2S permet de travailler dans les secteurs de l’aide à la personne et dans le domaine du paramédical et du social. 

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Elisabeth DURAND

Cet épisode présente le BAC Technologique STD2A – Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués

Il existe au total 8 BAC Technologiques couvrant différents secteurs d’activités, ils associent des enseignements généraux et technologiques et permettent de se spécialiser dans un domaine. Ils préparent davantage à la poursuive d’études qu’à un emploi immédiat.

Le BAC STD2A s’adresse aux élèves venant d’une seconde générale ou technologique intéressés par les secteurs de l’art, de la conception et la réalisation d’objets ou d’espaces.

Les qualités requises pour le BAC STD2A sont la créativité, la curiosité mais aussi un attrait pour l’art et les travaux manuels.

En plus des matières générales, ce BAC propose 3 spécialités en 1ère : Physique-chimie, Outils et langages numériques et Design et métiers d’art. Puis 2 spécialités, en Terminale, Analyse et méthodes en design et conception et création en design et métiers d’art.

Le BAC STD2A validé vous permet de poursuivre principalement des études vers le DNMADE (Diplôme national des métiers d’art et du design) en 3 ans, puis vers un master en 2 ans. Il est également possible d’intégrer une école supérieure d’art publique ou privée. Dans une moindre mesure, certains élèves avec un bon niveau en matières générales et de bonnes capacités à l’écrit peuvent se diriger vers une université ou une prépa arts et design.

En synthèse, ce BAC permet de travailler dans les secteurs du design, du graphisme, de l’artisanat d’art, de la décoration d’intérieur mais aussi du professorat.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Elisabeth DURAND

Dans cet épisode partenaire dans le thème ENQUÊTE D’ORIENTATION, nous avons interviewé Jérémy Cazalas, animateur du podcast Deviens Génial !

Deviens Génial! est un média audio, un podcast, qui met en avant des personnalités inspirantes pour éclairer la lanterne des jeunes.

Régulièrement, le podcast diffuse le témoignage d’une personnalité qui parle de son métier et de sa trajectoire. Les échecs, les hasards de la vie et tous les conseils qui peuvent inspirer certaines décisions sont abordés.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Retrouvez les autres épisodes sur Enquête d’Orientation

Dans cet épisode, nous présentons le BAC Technologique STI2D – Sciences et Technologies de l’Industrie et du Développement Durable

Il existe au total 8 BAC Technologiques couvrant différents secteurs d’activités, ils associent des enseignements généraux et technologiques et permettent de se spécialiser dans un domaine. Ils préparent davantage à la poursuite d’études qu’à un emploi immédiat.

Le BAC STI2D s’adresse aux élèves venant d’une seconde générale ou technologique intéressés par l’industrie, l’innovation technologique, la préservation de l’environnement et la conception de nouveaux produits.

L’enseignement est conçu autour d’activités expérimentales et la réalisation de projets pour permettre aux élèves de collaborer entre eux mais aussi de développer leur esprit d’analyse et leur prise d’initiative.

En plus des matières générales, ce BAC propose 3 spécialités en 1ère : Innovation technologique, Ingénierie et développement durable et Physique-chimie et mathématiques. Puis 2 spécialités, en Terminale, Physique-chimie et mathématiques et Ingénierie, innovation et développement durable. Dans cette dernière spécialité, vous pourrez choisir un des 4 enseignements spécifiques suivants: Innovation technologique et éco-conception ou systèmes d’information et numérique ou énergies et environnement ou architecture et construction.

Le BAC STI2D validé vous permettra de poursuivre vers des études supérieures nombreuses et variées. Une majorité d’élèves se dirige vers un BTS ou un BUT, mais aussi vers une classe prépa TSI ou vers une école d’ingénieur ou éventuellement vers une licence en sciences industrielles ou en sciences fondamentales.

Si vous souhaitez poursuivre vos études en BTS, en fonction des spécialités choisies, il vous sera possible d’accéder, par exemple, à un BTS Services informatiques aux organisations (SIO) ou un BTS Conception des produits industriels (CPI).

Sont également adaptés aux élèves du BAC STI2D, par exemple, le BUT Génie électrique et informatique industrielle (GEII) ou le BUT Métiers du multimédia et de l’Internet (MMI) ou le BUT Génie Mécanique et Productique (GMP).

En synthèse, avec le BAC STI2D vous pourrez vous diriger vers les métiers du développement durable, du BTP ou de l’industrie en tant que technicien ou ingénieur.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Claire GABORIEAU

Vous aimez transmettre et vous rêvez d’enseigner à des enfants ? Vous n’avez pas envie d’enseigner une seule matière ?

Le professorat des écoles est peut-être fait pour vous.

En France, le professeur des écoles, souvent appelé aussi instituteur ou enseignant du premier degré, est habilité à enseigner à des élèves de la 1ère année de maternelle jusqu’au CM2.

Mais comment devient-on professeur des écoles ?


Pour devenir enseignant du 1er degré, il faut passer le Concours de Recrutement de Professeur des Écoles, le CRPE, et être détenteur d’un Master 2.

Mais dans un 1er temps, il vous faudra obtenir une licence.


Si certains privilégient le choix d’une licence en sciences de l’éducation, ou dans une discipline enseignée à l’école élémentaire (comme les lettres, l’histoire ou les mathématiques), en réalité vous pouvez choisir n’importe quelle licence.

Depuis septembre 2021, il est possible de choisir le Parcours Préparatoire au Professorat des Écoles, adossé à une licence généraliste. Cette formation est dispensée à la fois en lycée et à l’université. Elle est pluridisciplinaire et comporte des stages d’observation dès la 1ère année de licence, ainsi qu’un stage de mobilité internationale en troisième année.

Notez qu’un parcours de préprofessionnalisation est désormais proposé aux étudiants souhaitant devenir professeur. Accessible dès la 2e année de licence (L2), il permet une découverte concrète du métier tout en étant rémunéré.

Une fois la licence obtenue, il vous faudra vous inscrire en Master.

Le Master le plus adapté pour préparer le Concours de Recrutement de Professeur des écoles est le Master MEEF : Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation, et de la Formation, mention 1er degré.

Enfin, il vous faudra passer le concours.


Il existe 6 concours de recrutement des professeurs des écoles, destinés à des profils différents.
Le concours s’adressant aux détenteurs d’un master MEEF ou d’un autre diplôme de Master est le CRPE « externe ».
Il peut être présenté dès la 1ère année de Master (M1). Il comprend une phase d’admissibilité (composée d’écrits) puis une phase d’admission (composée d’épreuves à l’oral).
Une fois le concours réussi, les lauréats sont nommés professeurs des écoles stagiaires et affectés dans un des départements de l’académie où ils ont été recrutés. Pendant cette année post-concours, les étudiants suivent une formation en alternance et sont rémunérés. Ils deviennent titulaires de l’Éducation Nationale après validation de leur master et obtention d’un avis favorable pour leur année de stage.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Sybille JOB

Dans cet épisode partenaire dans le thème ENQUÊTE D’ORIENTATION, nous avons interviewé Bertrand Jonquois, co-fondateur du podcast Le Gagne-Pain.

Le Gagne-Pain est le podcast qui vous fait découvrir et comprendre les métiers du digital.

Traffic manager, data scientist, etc., sont des métiers qui ne vous disent rien ?

Alors écoutez les interviews des jeunes professionnels pour comprendre en quoi ils consistent !

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Votre réseau est utile pour obtenir des informations sur des études et des métiers.

Qu’est-ce qu’un réseau ?

Un réseau est un groupe de personnes qui partagent des intérêts communs et qui souhaitent échanger ou travailler ensemble en s’entraidant.

Bonne nouvelle ! Vous avez déjà un réseau. Il vous suffit d’en prendre conscience.

Votre réseau est constitué à un premier niveau, des personnes qui vous entourent :

– Votre cercle familial, vos parents, frères et sœurs, oncles, tantes, cousins, grands-parents,

–    Votre cercle amical à l’école ou au sein de vos activités extra-scolaire,

–    Vos professeurs, les parents de vos amis

–    Vos relations de quartier, les commerçants, les professionnels de santé, le coiffeur etc.,

Puis, à un deuxième niveau, viennent les amis ou les relations de vos relations. Ainsi votre réseau s’agrandit.

Activer son réseau ou être actif au sein de son réseau

Quand vous avez identifié la personne avec qui vous voulez échanger et que vous avez listez toutes les informations que vous voulez connaitre, lancez-vous ! Pour vous préparer, référez -vous aux épisodes précédents sur les questionnaires d’enquêtes.

Dites-vous que la personne que vous sollicitez sera fière d’avoir été choisi pour témoigner de son parcours et qu’elle le fera avec plaisir.

Envoyez un mail, un message ou décrochez votre téléphone pour obtenir un rendez-vous :

–    Présentez-vous brièvement : votre nom, votre niveau d’études,

–    Dites de la part de qui vous appelez si le contact vous a été donné par quelqu’un,

–    Précisez l’objet de votre appel et pourquoi vous voulez obtenir un rendez-vous.

–    Convenez d’une date et d’un lieu de rendez-vous.

 Après l’entretien

–    Prenez des notes et analysez-les grâce aux podcast précédent sur le thème approfondir et analyser ses recherches.

–    Et surtout remercier votre interlocuteur et le cas échéant la personne qui vous a mis en contact avec lui. Pensez à leur donner ultérieurement des nouvelles de vos choix d’orientation. Au-delà de la base de la politesse, vous entretiendrez votre réseau qui pourra s’avérer utile pour la suite de votre parcours.

En résumé

Votre réseau existe, à vous de le découvrir et de l’enrichir grâce à vos connaissances. Utilisez-le en sollicitant des personnes quand vous en avez besoin. À votre tour, vous serez sollicité. C’est la richesse des relations !

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Armelle Faÿ

Cet épisode vous servira de guide pour approfondir et analyser vos recherches. C’est l’occasion de faire le point sur ce que vous savez déjà et sur ce qui vous manque.

Approfondir et analyser ses recherches

Après une large phase d’exploration et d’investigation où vous avez fait preuve d’ouverture et de curiosité pour recueillir des informations dans les salons d’orientation, aux journées portes ouvertes des écoles, auprès de spécialistes de l’orientation ou sur internet vous entrez dans une phase d’analyse de vos recherches.

Certains d’entre vous ont déjà interviewé des étudiants et des professionnels pour mieux cerner les contours et la réalité d’une voie d’études supérieures ou d’un métier.

Vous avez même osé les fausses pistes et cela fait intégralement partie du processus de recherche.

C’est le moment de trier vos notes, d’exercer votre esprit d’analyse et de prendre du recul.

Étape par étape :

–   Notez ce que vous savez déjà

–   Ensuite, listez les informations qui vous manquent et comment les obtenir

–   Également celles dont vous disposez et que vous aimeriez vérifier.

–   Puis notez ce que vous appris grâce à vos nouvelles recherches.

C’est un processus itératif. C’est-à-dire que vous allez le répéter autant de fois que nécessaire jusqu’à l’obtention de toutes les informations dont vous avez besoin pour faire un choix éclairé et décider en connaissance de cause de votre orientation.

Poursuivez votre réflexion et demandez-vous successivement :

–   Est-ce que ces études ou ce métier sont en adéquation avec votre personnalité et vos motivations ?

–   Y-a-t-il un écart ?

–   Est-ce que vous voulez et pouvez compenser cette différence ?

–   Et en conclusion, est-ce que cela change quelque chose par rapport à vos projets d’avenir et pourquoi ?

En résumé

L’alternance entre l’exploration et l’analyse des recherches fait intégralement partie du processus de construction de votre projet d’orientation.

Cela vous permet d’ajuster votre questionnement et progressivement de passer d’un projet encore flou à un projet clair.

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Armelle Faÿ

Cet épisode vous accompagne dans la préparation d’une enquête métier que vous voulez réaliser auprès d’un professionnel. Une telle rencontre a pour enjeu de mieux cerner les contours d’un métier et de vous apporter les éclairages dont vous avez besoin pour décider de votre orientation.

L’enquête métier

Il s’agit d’échanger avec une personne de votre entourage qui exerce un métier qui vous attire. Votre objectif est de connaitre les différentes facettes de son travail et de découvrir son environnement professionnel.

Cet échange peut se faire par téléphone, en visio ou encore mieux rendez-vous sur place si vous en avez la possibilité.

Une enquête métier se prépare de la même manière qu’une enquête destinée à un étudiant. Établissez vos questions en fonction de ce que vous voulez connaître. Soyez méthodique dans la préparation tout en sachant que lors de l’échange vous ferrez preuve d’agilité pour rebondir sur les sujets les plus pertinents. Ce que vous découvrirez ira peut-être au-delà de ce que vous aviez imaginé. C’est la richesse des rencontres.

Intéressez-vous poste tenu par la personne

–   Quelle est sa fonction au sein de son entreprise ou de son cabinet ?

–   Quelles sont ses principales tâches ?

–   Dans quel environnement professionnel travaille-t-elle ?

–   Est-ce qu’elle travaille seule ou en équipe ?

–   Quel est son rythme de travail, ses horaires, ses déplacements ?

Puis centrez-vous sur la personne elle-même :

–   Quel a été son parcours jusqu’ici ?

–   Quelles sont ses compétences, celles dont elle a le plus besoin ?

–   Quelles sont ses satisfactions et ses difficultés ?

–   Comment concilie-t-elle sa vie professionnelle et personnelle ?

Et enfin vous pouvez l’interroger sur :

–   Les débouchés dans ce secteur d’activité, les perspectives d’évolution et le salaire.

Et toujours, pensez à remercier votre interlocuteur. Nous en parlerons dans notre prochain épisode sur le réseau.

En résumé

Les enquêtes métiers sont des rencontres qui vous permettent de vous projeter à long terme et de découvrir la réalité du monde du travail. C’est une chance !

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Armelle Faÿ

C’est une étape importante avant la validation de votre projet.
Nous vous accompagnons dans la préparation d’un questionnaire d’enquête destiné à des étudiants.

Ce questionnaire vous est utile pour recueillir les informations qui vous manquent et dont vous avez besoin pour choisir vos études et décider de votre orientation. Il est destiné à des étudiants qui poursuivent des études qui vous attirent.


Ces informations sont différentes et complémentaires de celles que vous obtenez lors des salons d’orientation, des journées portes ouvertes ou sur les sites internet.

Pour préparer cet entretien auprès de la personne de votre choix, listez toutes vos questions et organisez-les. Lors de votre échange, vous les adapterez à votre interlocuteur.


Il y a deux types de questions :

  • Les questions fermées qui vous permettent d’obtenir une information précise comme « quelles sont les matières enseignées en première année ? »
  • Et les questions ouvertes où vous invitez votre interlocuteur à donner son avis. Par exemple « Pour quelles raisons avez-vous choisi cette école ? »

L’ensemble des questions susceptibles de vous apporter des réponses pertinentes pour votre projet d’études sont axées :

  • Autour du parcours de l’étudiant : Quelles étaient ses options au lycée ? Quel type d’élève il était ? Avait-il des activités, des engagements en dehors de l’école ?
  • Autour de son projet : Pourquoi il s’est orienté dans cette filière ? Pourquoi cette école ?
  • Autour de la formation : Les conditions d’inscription et d’admission, le contenu des cours, les matières enseignées, les options proposées, les stages, les partenariats avec les écoles ou universités à l’étranger, l’organisation des cours en TD (travaux dirigés), en amphis ou en classe, les possibilités d’alternance, le diplôme délivré à l’issue de la formation, la vie associative, le réseau des anciens, les poursuites d’études envisageables, les débouchés, le coût des études, l’hébergement.
  • Et enfin tout ce qui concerne l’organisation et le rythme de sa vie d’étudiant.

Cette liste n’est pas exhaustive. Complétez-la et personnalisez-la.

En résumé


C’est une étape importante avant la validation de votre projet. Elle requiert votre implication.
Pour obtenir des réponse précises auprès de personnes ciblées, préparez toutes vos questions et adaptez-vous à votre interlocuteur.
Lancez-vous !

Bonne écoute! N’oubliez pas de vous abonner.

Cet épisode est proposé par Armelle Faÿ